03/03/2005

Pourquoi tu restes avec Bobonne.

(liste non-exhaustive des prétextes qui nous font rester près de Bobonne).

  • Pour pas lui faire de la peine
  • Parce qu’on risque moins de te piquer cet bonne femme-là qu’une autre
  • Parce que ça va te causer bien des tracas
  • Parce qu’elle ne sera pas d’accord
  • Parce que vous avec déjà réservé pour vos vacances
  • Parce que tous les soirs tu est certain de l’avoir dans ton lit
  • Parce que t’as plus d’amis
  • Parce que t’as pris 20 kilos

13:18 Écrit par bobonnevictim | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

ou... Parce que t'as plus 20 ans et que tu ne veux pas mourir seul

Écrit par : Lato | 03/03/2005

Bah, c'est sans intérêt ce blog Qui se ressemble s'assemble
C'est user cette attitude mysogine
Évolue que diable !

Écrit par : Un homme | 03/03/2005

On en veut encore!!! Génial ton blog. On reconnait tout à fait certaines bobonnes de notre entourage. Ce qui fait peur c'est de se reconnaître dans certains point du célèbre CDB. Enfin, pêché avoué est à moitié pardonné...Je promets, je vais faire des efforts, je rapporte tout de suite mes nouvelles pompes au magasin...

Écrit par : Ratafia | 03/03/2005

Trop délirant J'adore ton blog! C'est tellement vrai....

Écrit par : Martine | 03/03/2005

mais encore! * parce qu'elle a du fric et est rapiat (radinne)
* parce qu'elle fait ton repassage quand l'envie lui prend
* parce que le divorce , ça coute cher!
* parce que, malgré ses défauts tu l'aimes bien!

Écrit par : stella | 03/03/2005

bof parce que la vie avec elle est un long fleuve tranquille et elle fait pas chier...

Écrit par : stella | 03/03/2005

et encore... parce que sinon il y aurait rien à raconter...

Écrit par : lola | 04/03/2005

Arf Excellent le coup du "parce qu'on risque moins de te piquer cette bonne-femme-là"

Écrit par : Isabelle | 04/03/2005

Apprendre... Superbe !
Sur le site "Sisyphe" aujourd'hui j'ai pu lire l' article qui suit avec ce titre:
"Apprendre aux filles à se soumettre aux garçons."
Il est dit dans cet article ce qu'on retrouve dans les propos de ce blog.
J'ai trouvé le parallèle interressant.
Utiliser un blog destiné à l'identité féminine qui vient accroitre les préjugés...
Je suis étonnée de voir l'approbation presque généralisée des commentaires.
On est loin de l'égalité des rapport entre les sexes.
Enfin il semble que les revues destinées aux filles et aux jeunes femmes éduquent beaucoup à la soumission de la belle et permettent aux jeunes mâles d'être à la tête de la direction amoureuse... Triste constat.
Quand allons nous voir l'amour et la tendresse triompher sur les sentiments de la manipulation ?

mOTSaRT

Écrit par : mOTSaRT | 06/03/2005

D'un extrème à l'autre Je trouve les remarques sur le bobonnes tout à fait réalistes. Et pourtant je suis un fille. Il existe des bobonnes à divers degrés. L'écrire ou l'admettre ne veut pas pour autant dire que toutes les femmes sont des bobonnes et qu'il n'existe pas d'égalité entre les sexes. Dans le cas, j'ai plutôt l'impression que c'est bobonne qui tient la bourse et sa victime qui ose enfin parler. Ceci dit, je suis certaine que l'extrème inverse existe... On attend d'autres articles du CDB avec impatience.

Écrit par : Ratafia | 07/03/2005

L'extrême de l'inconscience oui !
A mon avis juste le terme « bobonne » est scandaleusement crétin mais enfin c’est un avis de culture et d’éducation personnelles, évidemment si on dit qu’il y a divers degré de féminitude, mais ça je veux pas m’embarquer dans le sujet car c’est carrément brimer le droit à la personnalité individuelle, qui n’est évidemment pas un acquis mais une réponse personnelle à l’environnement physique et émotionnel...

Les remarques bassement langagières pour dévaluer les femmes et surévaluer les mâles sont légions: pute, chienne, pitoune, bobonne, etc., je suis une femelle et on sait que la catégorie de femelle que je suis, reste et restera une femelle qui ne sait pas se taire ou une femme mais n’emploiera jamais aucun autre terme pour énoncer son sexe.

Donc revenons à la question de ce post "RÉALISTE" selon les filles. « Pour pas lui faire de la peine », là on tombe dans l'incohérence, quand on sait la peine, la douleur et la solitude des femmes qui sont au prise dans des relations de dépendances et de soumissions. Quand on voit sur cette planète dans les relations entre adultes, très peu de femmes et d’hommes épanouis. Je vois des tas de femelles brimées dans des relations de pouvoir en représentation de poupées pour occuper un rôle de victime au bras d’un héros mais je ne vois pas de femmes réellement heureuses dans cet éden du couple.

Donc si cela est une exactitude, une incorrecte véracité par tous ces commentaires là que je lis sur ce blog et que je soulève cette polémique qu’un homme ou une femme qui étale ce type de procédé ne fait pas avancer le débat entre les hommes et les femmes. Il reste que ce bloc de posts est assez pathétique. Ce supposé mec est dans une relation haineuse certaine, dans un rapport de dépendance affective incontestable et a un fichu problème d'intelligence.

« Parce qu’on risque moins de te piquer cet bonne femme-là qu’une autre. » Alors qu’es-ce que cela veut dire cette affirmation ? Si c’est une façon de s’approprier une estime de soi, je pense que les plus clairvoyantes considèrent que ce pôvre mec fait juste pitié… c’est une victime qui s’apitoie, qui gémit, un souffre-douleur, un martyr, un trépassé dans un couple…

Ma seule recommandation valable : ne faites pas d’enfant parce qu’avec ce degré de communications, cela ajoutera au problème des enfants abusés.

La description commune de cette relation humaine est insalubre, empesté de clichés, morbide et contagieuse. Donc s’il y a tant de femmes maltraitées qui avouent avoir des comportements auto-destructeurs, please, ouvrez-vous les mirettes… c’est une question de vie et de mort relationnelle… Mon avis est que ces propos ajoute une « pavé » sur le tas.

Voilà… ma manifestation pour la Journée internationale consacré à la cause des femmes du 8 mars 2005.

mOTSaRT

Écrit par : mOTSaRT | 07/03/2005

Un peu d'humour que diable... En effet, si on prend ce blog au premier degré, cela peut paraître insultant, mais l'homme, contrairement aux animaux est doté d'un cerveau qui lui permet d'appréhender les choses à différents niveaux et surtout avec humour.
A quand la journée internationale de la Bobonne... ou un film Sauvez Bobonne. ;0)))). LOL

Écrit par : Ratafia | 08/03/2005

Rien compris ... mOTSaRT ... si tu continues à inonder mon blog, j'efface tous tes posts.
ARRETE DE TOUT prendre au PREMIER DEGRE !!!

Aujourd'hui c'est la journée internationnale de la femme et je suis le premier à penser que c'est une très bonne chose.
Ce blog est dédié à l'humour et PAS aux préjugés.
Maintenant si tu te sens une âme de Bobonne (au premier degré), je veux bien faire un article sur toi...

Bonne journée ... à toutes (d'abord) et à tous !

Écrit par : Bobonnevictim | 08/03/2005

Je vais tâcher de me faire comprendre... (rire) "l'homme, contrairement aux animaux est doté d'un cerveau qui lui permet d'appréhender les choses à différents niveaux et surtout avec humour"

Voilà très intéressant, mais moi je ne suis heureusement
pas un homme (rire)... et je suis une animale de l'espèce humaine...
Les animaux non humains sont plus utiles que l'animal homme
sur cette planète à ce que je sache ! Enfin c'est un autre débat... !

Revenons au blog de... la victime... TOI !

Cher victime (rire)

ok d'accord je n'interviendrai plus sur ton blog,
je promet... c'est mon dernier commentaire...
à moins que tu me supplies (rire)
parce que tu risques de t'ennuyer de moi (rire)
parce que je ne vis qu'au premier degré de la vie,
on peut vivre en bonne ou en mauvaise intelligence...
je ne vois pas combien... il y en a d'autres degrés de bonne foi
moi je suis moi et inégale dans cette "supposé égalité"
je suis une femelle insupportable quand il s'agit d'injustices entre les êtres.
On appelle la chose "être soi"-même...

Que veux-tu je suis immunisée contre
les préjugés inépuisablement mysogines
quand ils sont camouflés dans l'ironie
Ils sont intolérables depuis que j'ai retracé mon enfance...

Puis tu ne sais pas, on appelle pas celà de l'humour ce que tu fais et
il y a autant de femmes que d'hommes névrosés...
tu n'es pas le seul de ton sexe...
alors on peut diminuer l'autre en lui disant
qu'il ou qu'elle n'a pas le sens de l'humour... c'est la tactique usuelle invoquée.
Mais l'humour méchant ne sera jamais de l'humour...
mais seulement des insultes et des clivages déguisés...
la chose est si fréquente qu'on vit dans cette indigestion
en tolérant tout cela tout le temps

parce qu'il est motivé par des faux humoristes... en chacun...
parce qu'il y en a qui dispose seulement de ce moyen pour s'exprimer tout en croyant préservé une image de bon gârs ou de bon père ou de bonne femme
cela cache l'opération de dénigrement et
cela s'apprend dès que l'on est en âge de comprendre l'ironie
soit vers 5 ou 6 ans quand les faux adultes;
parents, voisins ou profs et tous les autres
pincent l'estime et l'intégrité intime des enfants
pour les rabaisser dans leur personnalité. Voilà
et ensuite on se demande
pourquoi les adolescents sont si en colère !

Si tu boycottes mes commentaires
c'est parce que tu sais que j'ai raison et
que tu ne veux pas laisser mon droit de parole qui dénonce la chose...
L'ironie cela s'entend, mais la vérité aussi...
je préfère la seconde et utilisée la dérision... plus saine !
J'espère que je t'explique bien la différence...
Je côtoie tellement de méchancetés...
on fait cela aux êtres constamment... sur l'apparence, l'intelligence,
la sensibilité, la personnalié... pour les faire entrer dans le moule.

Sois belle et tais-toi, mais j'y arrive pas à me taire...
je réagis pour réveiller la stupidité de cette malhonnêteté intellect- tue-elle...
Étre belle c'est pire... tu subis davantage... alors tu apprends à te secouer la peur et tu fonces dans le tas...

Tu peux me faire taire... et reprendre la parole pour dénigrer davantage
et là tu auras tous les silencieux, les muets qui surveillent et
qui s'amèneront pour dire que tu as raison
alors là tu vois le service... cela grossira ton égo mâle gros gros... gros (rire)
Et cela soulagera ta conscience... de fausse victime
Et puis je te l'ai dis tu as un problème de communication relationnelle,
tu ne peux pas être moitié l'un ou l'autre...
tu es vrai ou t'es menteur...

au fond tu dois être un "faux vrai et un faux menteur"

et si tu veux faire un article sur moi bien vas-y,
mais là je suis de cette inteligence pour te baisser les culottes
devant tout le monde...
Je préfère les mecs tout nus... moi je ne porte que cela... la nudité
alors... tu peux essayer de me maltraiter, tu peux peut-être réussir
Mais si j'étais toi je ne prendrais pas ce risque.

Tu vois tu es encore victime de moi... (rire)
Mauvaise continuité dans ton blog et sens de vrai humour à toi...
Tant qu'à moi... mon acte n'est pas manqué ! (rire)

mOTSaRT très contente.
bisous sur tes bobos... et bonne journée
Dis ? On sera peut-être ami(e)s dans un autre blog... (rire)

mOTSaRT

Écrit par : mOTSaRT | 08/03/2005

rire rire c'est rire mais pisser dans mon dos et dire que je transpire, c'est pas rire.
Chère mOTSaRT, l'emploi du smiley :-) peut s'avérer utile pour gagner du temps :-)

Ceci dit, je déclare "bobonne" d'utilité publique :-))

Écrit par : cotontige | 08/03/2005

M'enfin ! Quelle manie de se sentir visée tout le temps ? ! De vouloir à tout prix voir de la méchanceté dans mes propos.
Tu parles d’un problème de communiquation alors que tu n’as que des (dés)informations. Comment diable peux-tu tirer des conclusions (premier degré) sur une situation exposée de manière (volontairement) biasée et extrêmement subjective ?
Quand je te demande d’arrêter d’inonder mon blog, ce n’est pas parce que tes propos me gênent par leur véracité mais parce que tu es HORS SUJET ! Il n’est pas question de clivages sexuel, de rabaisser la femme, de dénigrer, , de mysoginie, de stigmatiser et codifier des relations homme-femme, ni même d’être réaliste, sinon ce ne serait pas drôle mais tragique.
Ce n’est pas un blog d’étude sur la psychologie, la communication au autre sujet sérieux, c’est de l’HUMOUR ! ! ! ! !

Mais d’un autre côté (et c’est pour ça que je n’ai pas effacé tes commentaires), je suis content d’avoir eu connaissance de ta réaction, tu me fais un peu penser à ma mère qui comprend souvent tout de travers et ne sait pas répondre directement à une question. Je crois même que finalement je tiens un article grâce à toi.
A ta question « Dis ? On sera peut-être ami(e)s dans un autre blog... ? », pourquoi ne pas être amis tout court, et maintenant ?

Écrit par : Bobonnevictim | 09/03/2005

Roooo Rooooo il y a des gens j'vous jure, ils ont pas de second degre....roooo pas bien ca, pas bien

Écrit par : Barbatruc | 11/03/2005

Trahison "me fais un peu penser à ma mère
qui comprend souvent tout de travers "


oup ! j'ai eu une indisgestion ! (rire)

C'est drôle, le père d'Adolf Hitler
disait la même chose de sa femme !

Et étrange, j'entends plein de mecs en politique
qui disent la même chose de toutes les mères...

C'est le meilleur de toi, l'effet "coq"
tu exaspères et tu veux pas la pareille...
Écoute ce genre de chose arrive...
C'est pas comprendre tout de travers
Tu peux me faire une liste de termes négatifs
qui nomment les hommes... toi ?
Essai pour voir... moi je n'y arrive pas...
parce que, vois-tu, avant de te lire
le mot "bobonne" je ne connaissais pas...
je te l'ai dis :
le terme « bobonne » est scandaleusement crétin
bassement langagier pour dévaluer les femmes et surévaluer les mâles
un mot insalubre, empesté de clichés, morbide et contagieux
ton blog c'est pas du hasard...
et ce nouveau mot dans mon vocabulaire
m'agace comme bien d'autres mots...
qui enferment les femelles dans des termes...
c'est mon dada les mots de femme... les maux aussi...

"votre mari a ri comme un malade
en lisant ce blog
ou simplement vous aimez/détestez ce blog : écrivez-moi"

J'ai bien lu... j'ai dit ce que j'ai dit,
Avec une "arrière-pensée"... (si tu me connaissais, tu saurais)
Pour mon humour, je te l'ai dit tu es ma victime... (rire)

Toi qui n'as que des commentaires très en accord
avec un humour second degré... alors sois heureux... de tes intentions...

moi je suis rien qu'une petite graine de sable dans ton truc...
à l'intention de mes soeurs... comme moi... et comme les tiennes...
l'argument stéréotype qui change
le rouleau vide de papier de toilette et
qui baisse le siège de la cuvette inlassablement sans plaintes
parce que je dis "tout de travers"... (rire)

Mais là... comme ta mère qui pense peut-être
relis toi objectivement
que tu te prends pour la fin du monde,
je trouve qu'il y a plus important...
elle m'aimerait bien je suis certaine et moi aussi... (rire)
Dis tu es marié , toi ? (rire)

Ne fait pas une montagne de tes petits problèmes...
parce que j'ai dit ce que j'ai dit...
Crois moi... prends un cachet , la mi-graine va passer...
Ceux des femelles et de ta mère sont bien plus terribles !
Ta mère doit vouloir elle aussi changer le monde...
Elle fait comme moi sans doute...
pour rendre service... elle a des bonnes raisons, je suis sûre... (rire)

J'ai bien lu: tu as accolé le mot -"malade"- à mari ?

ok d'accord je n'interviendrai plus sur ton blog,
je promet... c'est mon dernier commentaire... (rire)

Je suis juste revenue pour
mettre le lien d'un très excellent blog... (rire)
vraiment... (rire)

et puis pour te montrer ma bonne foi, je t'invite... (rire)

bye.

mOTSaRT

Écrit par : mOTSaRT | 11/03/2005

Les commentaires sont fermés.